Baptiste Giabiconi, un chaton parmi les tigres

Vous savez, j’ai travaillé avec Karl Lagerfeld, j’ai posé dans les tenues les plus effrayantes, j’ai cotoyé l’horreur sur les podiums mais rien ne pouvait me préparer à ce que j’ai vécu à « Fort Boyard » samedi dernier ! Quand ils m’ont enfermé dans cette cage avec trois tigres assoiffés de sang autour de moi, j’ai vu les plus beaux moments de ma vie défiler en quelques secondes : le premier regard échangé avec Karl, le jour où il m’a appris à distinguer un coton 100% d’un mélange acrylique, le jour où j’ai trouvé les paroles de ma chanson « Je te aime », ma première couv de « Télé Z » pour « Danse avec les stars », que du bonheur... Ceux qui se sont moqués de mes larmes n’ont rien compris. Je n’avais pas peur pour moi mais pour mon beau visage. Si un de ces tigres l’avait, ne serait-ce qu'effleurer, je pouvais dire adieu à la mode. Là, j'ai pensé "Est-ce que Karl m'aimera toujours avec une balafre à la Joffrey de Peyrac ?" et l'émotion m'a emporté !

Baptiste Giabiconi éclate en sanglots dans "Fort Boyard" le 2 août sur France 2

Baptiste Giabiconi éclate en sanglots dans "Fort Boyard" le 2 août sur France 2

Baptiste Giabiconi perd son sang froid dans "Fort Boyard"

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog