Johnny Hallyday est mort

Johnny Hallyday est mort
Johnny Hallyday est mort
Johnny Hallyday est mort
Johnny Hallyday est mort
Johnny Hallyday est mort
Johnny Hallyday est mort

"Johnny Hallyday est parti. Jean-Philippe Smet est décédé dans la nuit du 5 décembre 2017. J'écris ces mots sans y croire. Et pourtant, c'est bien cela. Mon homme n'est plus. »

C’est par ces mots que Laeticia a annoncé la mort de l’homme de sa vie, le chanteur de nos vies, le rockeur de toute une nation, puisqu’on avait fini par oublier que Johnny était né Belge et qu’il était devenu Français de cœur.

Johnny Hallyday est mort à 74 ans des suites d’un cancer des poumons, il s’est éteint dans sa maison de Marne la coquette, entourée de sa famille, son épouse et ses deux dernières filles, Joy et Jade.

Johnny c’est 110 millions d’albums vendus et des chansons connues par cœur par le public, comme la bande annonce de tout un peuple.

Vincent Perrot lui avait demandé comment il avait réussi à traverser toutes les générations pendant toutes ces années. Et Johnny de lui répondre avec malice : « J’ai un secret : je les ai eus à l’usure »

Né Jean-Philippe Smet le 15 juin 1943, le chanteur avait débuté dans les années 60 grâce à Line Renaud qui lui avait mis le pied à l’étrier en le présentant sur scène comme une vedette d’origine américaine. Il peaufine alors son style, se roule par terre en chantant, à la manière d’Elvis dont il imite la banane gominée. Dès les premiers concerts, c’est l’hystérie, Johnny est consacré idole des jeunes, titre d’une de ses chansons les plus mémorables.

Suivront cinquante années toujours dans la lumière, traversant les styles et les décennies sans connaître de traversée du désert comme beaucoup d’artistes.  Johnny se mariera cinq fois (dont deux avec Adeline Blondieau), connaitra beaucoup de femmes (Sylvie Vartan, Nathalie Baye etc) avant de trouver celle qui l’assagira enfin après des années à bruler la chandelle par les deux bouts (sexe, drogue, alcool, tabac, le cocktail explosif de tout rockeur qui se respecte et qui font les bios culte)

 

Les plus belles chansons de Johnny

 

1961 : Retiens la nuit (paroles de Charles Aznavour)1964 : Le pénitencier (chanson folk américaine adaptée par

Hugues Aufray)

1976 : La mort d’Ophélie (chanson extraite d’un album mal connu et à part dans sa carrière, Hamlet)

1976 : Requiem pour un fou (la meilleure version, c’est le duo avec Lara Fabian, un must !)

1978 : Elle m’oublie (sublime chanson de Didier Barbelivien)

19985 : Quelque chose en nous de Tennesse (Nathalie Baye parle sur l’intro de la chanson signée Michel Berger)

1989 : La musique que j’aime (une des rares chansons dont Johnny a signé la musique)

1990 : Diego libre dans sa tête (signée Michel Berger)

1997 : L’envie

2001 : Allumer le feu (un hymne signé Pascal Obispo)

2002 : Marie (très belle chanson signée Gerald De Palmas)

2003 : Je te promets (l’une des plus belles chansons signée Jean-Jacques Goldman)

2003 : J’oublierai ton nom (encore Goldman)

 

Et puis, Gabrielle, Ma gueule, L’idole des jeunes, Que je t’aime (Quand mon corps sur ton corps, lourd comme un cheval mort, ne sait pas ne sait plus s’il existe encore…)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog