Mes films préférés de 2017. Et vous, qu'avez-vous aimé ?

Coco, Seven Sisters, La La Land, Moonlight, Logan, Le Caire Confidentiel, Les oubliés
Coco, Seven Sisters, La La Land, Moonlight, Logan, Le Caire Confidentiel, Les oubliés
Coco, Seven Sisters, La La Land, Moonlight, Logan, Le Caire Confidentiel, Les oubliés
Coco, Seven Sisters, La La Land, Moonlight, Logan, Le Caire Confidentiel, Les oubliés
Coco, Seven Sisters, La La Land, Moonlight, Logan, Le Caire Confidentiel, Les oubliés
Coco, Seven Sisters, La La Land, Moonlight, Logan, Le Caire Confidentiel, Les oubliés
Coco, Seven Sisters, La La Land, Moonlight, Logan, Le Caire Confidentiel, Les oubliés

Coco, Seven Sisters, La La Land, Moonlight, Logan, Le Caire Confidentiel, Les oubliés

Coco de Lee Unkrich. Coco fait partie de ces rares films d'animation destiné à la fois aux enfants et aux adultes qui réussissent la prouesse de nous faire tour à tour rire, réfléchir et pleurer. On n'avait  pas été autant émus depuis "Toy Story 3" et "Là-haut". Dans ce film vibrant et coloré, Miguel, un petit Mexicain fan de musique se retrouve propulsé au Pays des Morts pendant le Dia de los Muertos, la fête des défunts. Il va y découvrir le secret de ses origines et apprendre que l'on ne meurt vraiment que lorsque les autres nous oublient...

Seven Sisters de Tommy Wirkola avec Noomi Rapace. Dans un futur proche où les ressources sont menacées par la surpopulation, le gouvernement décide d'instaurer la loi de l'enfant unique et fait la chasse aux autres enfants qui sont en quelques sorte "cryogénisés". Lorsque sa fille meurt en accouchant de septuplés, Terrence Settman, un riche homme d'affaires prend le risque de cacher les enfants. Elles vivront cachées sous l'identité d'une seule femme, Karen Settman. Pendant trente ans, les soeurs qui ont pour prénom les jours de la semaine donnent le change en sortant le jour de leur prénom. Jusqu'à ce que Lundi ne rentre pas... Un formidable film de SF bourré de rebondissements et de scènes d'action trépidantes et un rôle en or pour Noomi Rapace qui incarne les 7 soeurs.

La La Land de Damien Chazelle. Un triomphe critique et une pluie d'Oscar pour ce film bourré de charme qui revisite les comédies musicales d'antan. La scène d'ouverture avec ce gigantesque embouteillage au son de "Another day of sun" est un petit bijou. Ryan Gosling se prend pour Fred Astaire mais c'est surtout Emma Stone qui nous bluffe et nous bouleverse avec son interprétation toute en finesse. (La scène de l'audition, criante de vérité!)

Moonlight de Barry Jenkins. l'histoire d'un petit garçon qui vit seul avec sa mère toxico dans quartier dur de Miami et va faire l'apprentissage de la vie grâce à un caïd qui le prend en affection. Chiron va découvrir son homosexualité et tenter de la dissimuler aux yeux d'un monde qui ne tolère aucune faiblesse, aucun sentiment.

Logan de James Mangold.  Hugh Jackman ressort les griffes pour incarner Wolverine le célèbre mutant mi-homme mi-loup mais cette fois, le héros est au bout du rouleau. Fatigué, traqué par de multiples organisations anti-mutants, il va jeter ses dernières forces dans la bataille pour aider une gamine qui pourrait bien être sa descendance. Terriblement humain et touchant, ce Wolverine trouve le juste milieu entre action et émotion et laisse le spectateur fourbu et heureux. Un des meilleurs films de la franchise X Men!

Le Caire confidentiel de Tarik Saleh. En 2011, quelques jours avant la révolution  et le renversement du président Mubarak, le corps d'une jeune chanteuse égyptienne est retrouvé dans une chambre d'hôtel luxueux du Caire. Nourredine, un flic désabusé et corrompu comme touts ses collègues est chargé de l'enquête. Hanté par des airs à la Oum Kalthoum, ce polar noir en forme de chronique sociale distille son charme vénéneux. Une découverte!

Les oubliés de Martin Zandvliet. En 1945 dès l'armistice signé, des prisonniers allemands sont envoyés sur les côtes danoises pour déminer. Ils ont la vingtaine et vont être sacrifiés dans l'indifférence générale. Seul le militaire chargé de guider le bataillon de démineurs dans l'urgence va tenter de les traiter avec un minimum d'humanité alors que tout autour, les Danois n'espèrent qu'une chose: les voir exploser avec leurs mines. Un épisode honteux et caché de l'Histoire que ce film nous fait découvrir avec dignité et sobriété.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog