Pupille: un film lumineux sur l'adoption

Pupille: un film lumineux sur l'adoption
Pupille: un film lumineux sur l'adoptionPupille: un film lumineux sur l'adoption

Alice a plus de 40 ans et a décidé d'adopter après avoir découvert sa stérilité et fait plusieurs tentatives de Fiv. Jean est recueillant, il garde des enfants orphelins ou dont les parents sont inaptes à les garder, mais après plusieurs difficultés rencontrées avec des ados très perturbés, il se sent vidé et n'a plus la foi. Lydie étudie les dossiers des personnes désirant adopter, Mathilde est assistante sociale, Karine, éducatrice spécialisée... Lorsqu'une jeune femme se rend à l'hôpital pour accoucher sous x, tous les différents acteurs de l'aide sociale à l'enfance se mettent au travail pour trouver des parents au petit Théo...

Que se passe-t-il quand une fille-mère décide d'abandonner son bébé? Que devient ce dernier? Qui prend la décision de choisir ses futurs parents ? Comment cela se fait, qui discute de ça et de quel droit ? Quels sont les critères de choix ? "Pupille" répond enfin à toutes les questions qu'on se pose sur l'adoption et c'est véritablement passionnant, grâce à un scénario limpide comme un documentaire et à des acteurs profondément émouvants. Tous sont filmés au plus près, avec une abondance de gros plans qui peut parfois gêner au début. Comme si la réalisatrice Jeanne Herry avait voulu se rapprocher toujours plus de son sujet, de l'humanité de tous ces gens.Le film est surtout magnifiquement écrit, on sent qu'il y a beaucoup de documentation derrière et surtout, les personnages existent tous avec force, même le plus secondaires. D'habitude au cinéma, l'assistante sociale est une caricature, une emmerdeuse sans humanité qui vient chercher des poux dans la tête des gens sans chercher à les comprendre. Rien de tout ça ici. Loin des clichés, Jeanne Herry rend hommage à tous ces travailleurs de l'ombre qui font un boulot pas facile. Elle nous les montre dans leur quotidien, avec leurs contradictions, leurs petites manies, quand ils se trompent, s'engueulent, quand ils racontent leur vie hors du boulot, l'une divorce, l'autre cherche un homme sur internet, l'autre cache son baby bump pour aller annoncer à un couple qu'ils n'ont pas été choisis pour l'adoption.

Pupille est une véritable bouffée d'oxygène qui redonne foi en l'être humain et qui présent le bébé comme une personne à part entière qui perçoit beaucoup de choses, à qui il faut parler pour l'aider à se construire. L'importance de la parole est en filigrane tout au long du film, le métier d'Alice n'est-il pas de décrire des pièces de théâtre à des mal voyants? Après l'excellent "Elle l'adore", Jeanne Herry, la fille de Mioumiou (qui joue un petit rôle essentiel dans le film) et Julien Clerc confirme tout le bien qu'on pensait d'elle. Son film fait du bien et ses acteurs sont tous épatants: Sandrine Kiberlain, fabuleuse, Gilles Lellouche, son plus beau rôle, Elodie Bouchez, qui fait son grand retour et qui est bouleversante, Olivia Cote, Clothilde Mollet, on les adore tous et on sort de la salle regonflés à bloc!

Pupille de Jeanne Herry avec Gilles Lellouche, Elodie Bouchez, Sandrine Kiberlain, Mioumiou, Olivia Cote, Clotilde Mollet (1H47)

Le 5 Décembre en salles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog