Florence Foresti est-elle la femme la plus drôle de France ?

Florence Foresti est-elle la femme la plus drôle de France ?

D'abord un fait: Florence Foresti a les cuisses qui se touchent et qui frottent. Comme vous et moi. C'est une vérité scientifique, les cuisses des femmes se touchent quand elles marchent, vous savez, tout en haut de la cuisse, là où c'est le plus gras et mou, c'est chiant, ça brûle l'été quand on porte une robe mais c'est inévitable. Eh bien, Flo le dit haut et fort! Alors que sur Instagram et les réseaux sociaux, la mode est aux cuisses de mouches qui ne se rencontrent jamais. Le thigh gap, ça s'appelle, c'est moche mais c'est tendance parait-il. Eh bien Flo dit stop au thigh gap et c'est pour ça qu'on l'aime.

Avec le temps, l'autodérision, déjà présente dans ses premières scènes, prend de plus en plus de place dans ses spectacles. Florence n'a pas peur de se regarder en face et de se balancer des vacheries, elle a le droit, c'est sa gueule quand même, et elle le fait bien, avec intelligence, talent, panache. Personne ne se moque de la Foresti aussi bien que la Foresti, c'est sa grande force. D'autres humoristes se sont essayé à l'exercice, parfois jusqu'à l'auto flagellation, on se souvient du dernier spectacle de Muriel Robin très autobiographique, à se tordre de rire, mais qui pouvait aussi parfois mettre un peu mal à l'aise. Pas de ça chez Florence Foresti. Lorsqu'elle balance les photos de ses coupes de cheveux ratées ou son historique Google, ça sent le vécu mais ce n'est jamais pathétique  et tout le monde peut s'y retrouver. Elle ose et elle va loin parfois, mais toujours avec classe. Même lorsqu'elle verse dans le scato (cette référence aux comédies Us où forcément à un moment ou à un autre du film, le héros fait dans son froc) c'est fait avec classe et surtout c'est  divinement bien joué. On l'oublie trop mais ce qui distingue un bon humoriste d'un très grand humoriste, c'est le jeu. C'est ce qui fait toute la différence et c'est ainsi que Flo nous cueille. Lorsqu'elle mime sa visite chez Ikea avec son mec, on a tous connu ça, on a toutes déjà dit ça, ce n'est pas d'une énorme originalité mais la comédienne transcende le truc, le sublime et se donne à fond, comme une Jacqueline Maillan de la grande époque, jusqu'à se rouler par terre.

Son nouveau one-woman show, Epilogue est une réussite totale pour une simple et bonne raison: on rit du début à la fin, toutes les 10 ou 20 secondes. Trois ans après "Madame Foresti", un sommet du genre et sans doute son meilleur spectacle, on pouvait craindre une petite baisse de régime, il n'en est rien. Foresti reste au top et revient à l'essentiel: le texte et le jeu, après une expérience hors norme à Bercy où l'artiste  s'était fait plaisir et avait - à mon sens mais ce n'est que mon avis- un peu perdu de vue les fondamentaux (trop grand, trop show off, trop US). Dans "Florence Foresti Epilogue", on a tout, le rire, le sens (c'est bien écrit et intelligent), le jeu, la comédie pure, des parodies en début de spectacle, de l'émotion à la fin, des vacheries juste ce qu'il faut, le bon dosage de tous les ingrédients qui font un bon spectacle. Aucune longueur, de la connivence avec le public sans se montrer faux-cul (je ne sais pas vous mais moi j'ai horreur de ces comiques qui à la fin d'un spectacle remercie papa, maman, vous raconte que vous les avez aidé dans des moments difficiles de leur vie et deviennent soudain graves, ça anéantit tous leurs efforts et ce n'est pas ce qu'on vient chercher) Foresti nous le dit clairement: elle n'est pas là grâce à nous, elle ne nous aime pas d'amour comme le jurent certains artistes parce que ce sentiment, précieux, qu'on galvaude à coups de petits coeurs c'est quand même réservé à sa famille, ses amis, tout ça. Elle a raison et elle joue franc jeu. Alors est-elle la femme la plus drôle de France? Même si elle prétend nous aimer moins que sa fille, ce que j'aime chez elle, c'est qu'à chaque spectacle, j'ai le sentiment de retrouver une amie et de reprendre une conversation là où on l'avait laissé, sans besoin de se réapprivoiser. Trois ans après sa dernière scène, on la retrouve avec bonheur et on jubile, on oublie tout pendant presque deux heures, même que notre mobile est enfermé dans un étui antivol, condamné au silence.

Les spectateurs interdits de mobile, parlons-en. J'ai entendu des gens crier à la censure en mode "pour qui se prend-elle d'abord ? Moi j'fais c'que je veux, hors de question que je ferme mon portable" Eh bien qu'ils restent chez eux, tout simplement! Personnellement, je trouve que Foresti a mille fois raisons et j'espère que beaucoup d'artistes vont la suivre. Combien de fois ai-je entendu une sonnerie dans une salle de théâtre, une musique en plein milieu d'un monologue, à chaque fois, j'ai eu le fantasme de voir l'acteur s'interrompre et demander à la personne de quitter la salle. Ce sont ceux qui refusent d'éteindre ou de mettre en mode avion qui n'ont aucun respect pour les autres, pas l'artiste qui a écrit son spectacle et veut que vous n'en manquiez rien, sans vous laisser distraire par un SMS ou un post Insta. Si on n'est pas OK avec ça, on n'aime pas Foresti, tout simplement et je lui dis merci. Merci d'avoir osé, encore une fois, merci d'avoir été la première à imposer le silence portable dans une salle de concert. 

Et pour répondre à la question qui fâche: Florence Foresti est-elle la femme la plus drôle de France? En décembre, oui ! En 2018, oui !

Florence Foresti Epilogue jusqu'au 31 décembre au Zénith de Paris puis du 14 janvier au 16 avril 2019 au Paradis Latin

Florence Foresti est-elle la femme la plus drôle de France ?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog