War Horse, le spectacle à aller voir au triple galop !

War Horse, le spectacle à aller voir au triple galop !
War Horse, le spectacle à aller voir au triple galop !War Horse, le spectacle à aller voir au triple galop !

C'est un spectacle unique en son genre, complètement inédit dans sa forme et totalement bouleversant qui a enchanté 8 millions de spectateurs dans le monde et qui débarque enfin à Paris ! War Horse raconte l'amitié extraordinaire entre un jeune Anglais, natif d'un petit village du Devon, Albert, et un cheval courageux et fidèle, Joey. A la veille de la Première Guerre Mondiale, Ted Narracott décide d'acheter un cheval à son fils Albert à la vente à la criée. Et parce que son frère, éternel rival à qui il voue une haine farouche, tente de lui ravir son bien, il va surenchérir une somme folle. 30 guinées, un prix insensé pour l'époque, pour leur famille de paysans modeste et surtout pour un demi-sang qui n'a rien à faire dans une ferme ! Albert a tout de suite le coup de foudre pour le poulain qu'il baptise Joey et avec qui il va nouer une relation privilégiée. Lorsque son père s'endette, le jeune garçon réussit la gageure de faire de Joey un cheval de trait, une prouesse ! Mais quand la guerre éclate, l'animal est vendu à l'armée pour combattre sur le front en France. Albert, trop jeune pour s'engager, va fuguer et tout faire pour le rejoindre...

L'histoire écrite par le romancier Michael Morpurgo est déjà magnifique en soi, elle avait d'ailleurs été adaptée au cinéma par Steven Spielberg. War Horse dénonce les horreurs de la guerre tout en nous révélant une facette méconnue de celle-ci, le sort réservé aux chevaux pendant le conflit. Envoyés au casse pipe, jetés au galop contre les barbelés ou les mitrailleuses, les meilleurs amis de l'homme sont de la chair à canon et vont donner leur vie pour les soldats. Huit millions de chevaux ont été sacrifiés pendant la guerre et le récit de Morpurgo raconte leur sacrifice au travers de cette amitié hors du commun. Mais ce qui fait toute l'originalité du spectacle mis en scène par Marianne Elliott et Tom Morris à la Seine Musicale jusqu'au 29 décembre c'est l'utilisation de marionnettes grandeur nature pour camper les animaux : des chevaux, une oie, des oiseaux. Les marionnettistes sud-africains de la Handspring Puppet Company ont suivi plus de deux mois de formation pour animer les corps des chevaux. Chaque marionnette pèse 50 kilos et est actionnée par trois personnes et l'illusion est parfaite. Les yeux bougent, les oreilles tressaillent, la crinière fouette l'air. Mais ce qui est le plus impressionnant, le plus réaliste, c'est le son recréé par les marionnettistes qui reproduisent à merveille le souffle du cheval et ses différents hennissements. Le hennissement de joie, de peur, de souffrance, de liberté! On ressent pleinement la douleur de Joey sur scène et on est complètement en empathie avec les personnages, grâce à une troupe de comédiens formidablement attachants. Enfin, il y a la musique, magnifique! War Horse vous emporte dans un tourbillon d'émotions, du rire aux larmes, entre théâtre et comédie musicale. Ne passez pas à côté, c'est une expérience époustouflante de beauté ! 

War Horse, à la Seine Musicale jusqu'au 29 décembre. Dès 29€ sur laseinemusicale.com

A noter : le spectacle est en VO avec des traductions sur 2 écrans de chaque côté de la scène. Spectacle un peu dur pour les enfants sensibles, conseillés au-dessus de 10 ans

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog