DVD coup de coeur : "L'adieu"

DVD coup de coeur : "L'adieu"
DVD coup de coeur : "L'adieu"DVD coup de coeur : "L'adieu"

Le pitch : Billi, jeune femme d'origine chinoise qui vit à New York depuis ses 5 ans découvre que sa grand-mère adorée, Nai Nai, est condamnée par un cancer. Les médecins ne lui laissent que trois mois à vivre et, selon la tradition chinoise, la famille a décidé de lui cacher le diagnostic afin qu'elle profite de ses derniers moments sereinement. On presse alors son petit-fils d'épouser sa petite amie rencontrée il y a trois mois afin que tout le clan puisse se réunir au mariage autour de la grand-mère une dernière fois. Billi, qui est très attachée à cette dernière, ne comprend pas qu'on lui mente. Ses parents la prient de ne pas venir en Chine, craignant que sa tristesse n'alerte Nai Nai mais la jeune femme fait quand même le voyage...

 

Ce que j'en pense : Y a-t-il de "bons mensonges" ? Est-il juste de cacher une vérité qui fait mal pour protéger ceux qu'on aime ? En Chine, les familles sont apparemment coutumières de dissimuler la gravité de sa maladie à une grand-mère ou à un vieil oncle. Tout le monde sait mais se tait, tout le monde souffre en silence en faisant bonne figure. Une situation impensable dans nos sociétés occidentales et qui va torturer l'héroïne de ce film magnifique. Billi, qui possède les deux cultures, chinoise et américaine, est coupée en deux. Elle est révoltée à l'idée de cacher un fait aussi primordial et intime à une personne qu'elle adore mais bouleversée à l'idée de lui faire du mal en parlant. C'est d'ailleurs la force de l'actrice qui l'incarne, Awkwafina, d'arriver à faire passer tous les tourments intérieurs du personnage. Son visage, lorsqu'elle débarque chez sa grand-mère et que toute la famille retient son souffle, dans la peur qu'elle mette les pieds dans le plat... Une grande scène ! Ecrit et réalisé par une femme, Lulu Wang, "L'adieu" raconte une histoire vraie, celle de sa propre grand-mère, et c'est un immense coup au coeur ! Un film universel, sobre et bouleversant, qui traite du mensonge mais aussi du choc des cultures. Dans la famille de Billi, il y a ceux qui sont restés en Chine et défendent le pays et ses traditions coûte que coute, et ceux qui ont choisi de partir, les uns au Japon, les autres aux Etats-Unis. Ces derniers sont d'ailleurs objets de curiosité pour les Chinois qui les interrogent sans arrêt sur leur mode de vie, à la fois fascinés et moqueurs. Lorsque le portier de l'hôtel veut absolument savoir si  Billi préfère son pays d'origine ou son pays d'adoption, elle refuse de trancher et répond "c'est juste différent". Par diplomatie peut-être. Mais aussi parce qu'elle garde une part de nostalgie de son pays qu'elle a quitté enfant mais dont elle garde des bribes de souvenirs heureux. Surtout, elle regrette qu'aux States, l'individualisme et la solitude dominent alors qu'en Chine, la famille et la solidarité sont essentielles (peut-être pas partout puisque le film "Le rire de Madame Lin" montrait exactement l'inverse, les membres d'une famille qui se rejettent mutuellement la responsabilité de leur mère et veulent s'en débarrasser en l'envoyant dans un mouroir). Ici, même si les membres de la tribu ont quelques tensions, même s'il y a de la jalousie, on sent une vraie tendresse et une union sacrée. Malgré le fossé des générations, les différences d'éducation, de culture, ils s'aiment tous profondément et vont développer des trésors d'ingéniosité pour que Nai Nai n'apprenne pas qu'elle est condamnée. Certains comme sa soeur cadette de Nai Nai vont même jusqu'à se sacrifier pour elle. Il y a de très belles scènes de groupe dans le film, comme celle du cimetière où tout le monde dépose sur la tombe du grand-père tous ce qu'il aimait manger de son vivant. Entre émotion et rire, le film n'est jamais pesant et démonstratif, jamais explicatif non plus. Il y a beaucoup de non-dits comme dans toutes les familles et chacun se retrouvera dans le film, quelle que soit sa culture ou son âge. Ne passez pas à côté de ce grand film bourré d'amour et d'humanité! 

 

DVD "L'adieu", de Lulu Wang, M6 vidéo, 19,99€

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog