"Le Livre de M", entre roman post apocalyptique et fable métaphysique

"Le Livre de M", entre roman post apocalyptique et fable métaphysique

👥POURQUOI ON M👥
Au début, le monde avait pris ça pour une bizarrerie poétique. Un homme en Inde, avait perdu son ombre. 👥Les médias en avaient fait des gorges chaudes. Jusqu'à ce que l'Indien perde la mémoire, oublie le nom des rues, de sa mère, le sens des mots... Et partout sur la planète, le phénomène se propagea. Sans explication scientifique. Les souvenirs des sans-ombre se désagrègeaient. Déboussolés, ils sombraient dans la folie, la violence, finissaient même par oublier de manger, de rire, de respirer...

Dans ce monde en plein chaos, Ory et sa femme Max tentent de survivre. Mais cette dernière vient de perdre son ombre. Pourquoi elle ? Pourquoi pas lui ? Dans combien de temps va-t-elle l'oublier, lui faire du mal ? La perte de l'ombre est-elle une malédiction ou une chance comme le pense une secte d'illuminés ?

"Le Livre de M" est à la fois un thriller post apocalyptique, une histoire d'amour singulière et un conte philosophique. C'est surtout un roman qui parle de la mémoire, de l'importance des souvenirs qui nous relient à ceux qu'on aime, des traces que nous laissons derrière nous. De la valeur de l'écrit aussi, puisque les livres y jouent un rôle essentiel. Les livres qui sauvent du néant...

Pour son premier roman Peng Shepherd n'a pas choisi la facilité en mélangeant les genres. Malgré quelques passages un peu confus et ce petit côté mythologie indienne un peu tiré par les cheveux, on s'est laissées entraîner par cette histoire de résistance. Dans ces meilleurs moments, le récit nous a même évoqué  Stephen King ou encore "La Planète des singes" de Pierre Boulle aussi...😉 Poétique, étonnant, captivant, "Le monde de M" vaut le détour. Sans l'ombre d'un doute!🤗

 

"Le Livre de M", Peng Shepherd, éditions Albin Michel, 24,90€

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog