"Bad Education" triomphe aux Emmy Awards !

"Bad Education" triomphe aux Emmy Awards !
"Bad Education" triomphe aux Emmy Awards !

Le pitch : En 2004, l'école publique Roslyn High School, dans l'Etat de New York, jouit d'une situation idyllique. Elle est classée quatrième aux Etats Unis, le taux de réussite des élèves est exceptionnel et les parents sont ravis. Il faut dire que le super intendant Frank Tassone, séduisant quinqua obsédé par son apparence, fait un boulot de dingue, se dévouant corps et âmes à l'éducation des chères têtes blondes élevées aux corn flakes. Jusqu'au jour où une étudiante du journal de l'école met son nez dans les finances de l'établissement et flaire un truc pas net...

 

Ce que j'en pense : Emmy Award du meilleur téléfilm, "Bad Education" raconte l'un des plus grands détournements de fonds de l'histoire des Etats Unis! Un fait divers qui a défrayé la chronique outre Atlantique. Les parents d'élèves découvraient effarés que les responsables de l'école de leurs enfants s'en mettaient plein les poches et menaient grand train avec l'argent destiné à l'établissement... 11,2 millions de dollars détournés sur une dizaine d'années! Le film de Corey Finley s'inspire de ce fait divers grâce au concours d'un des ex étudiant de l'école, Mike Makowsky, qui a signé le scénario. Autant dire que le réalisme est au rendez-vous et qu'on suit fascinés l'histoire de cette fraude monumentale comme dans un thriller. L'affaire est d'autant plus importante qu'aux Etats Unis, on ne plaisante pas avec l'éducation. Souvenez-vous, l'année dernière, Felicity Huffman, l'actrice de la série "Desperate Housewives" a même été condamnée à une semaine de prison, une amende et des travaux d'intérêt public pour avoir payé un pot de vin afin que sa fille soit admise dans une université prestigieuse. Plusieurs parents d'élèves ont été impliqués dans ce scandale et l'éducation est un sujet très sensible Outre Atlantique. On savait déjà que les écoles fermaient les yeux sur les résultats médiocres de leurs champions de basket ou de foot américain et que le système de bourse pouvait se faire à la tête du client, on découvre dans "Bad Education" que la situation d'une école influe énormément sur la vie de la région. Plus l'établissement est bien classé, plus le prix de l'immobilier grimpe, d'où la lèche que font les agents immobiliers au super intendant dans le film. Mais ce qui impressionne autant que la fraude, c'est la personnalité de Tassone, incarné à la perfection par Hugh Jackman. A mille lieues de son personnage fétiche Wolverine, l'acteur australien est ambigu à souhait dans le rôle de cet homme qui va dévoiler peu à peu sa double vie et ses obsessions. Cheveux teints, régime drastique, costumes cravates impeccables, le veuf sexy est adoré par les mamans des élèves mais cache un lourd secret. Quant à sa partner in crime, Allison Janney, l'actrice de la série "Mom", elle est elle aussi épatante et le film ne serait qu'un petit téléfilm sans ses deux acteurs hors pair. 

 

"DVD "Bad Education" de Cory Finley avec Hugh Jackman et Allison Janney, 1H49, HBO-Warner Bros, 19,99€

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog