Nellie Bly, une femme inspirante

Nellie Bly, une femme inspiranteNellie Bly, une femme inspirante
Nellie Bly, une femme inspirante

En cette journée des Droits de la Femme, on voulait vous présenter une pionnière, une personnalité qui a fait avancer la cause féminine et qui a pris des risques insensés à une époque où les femmes n'avaient pas le droit de vote et devaient demander l'autorisation à leur mari ou à leur frère pour bouger le petit doigt.

Cette femme, c'est Nellie Bly, pseudonyme d'Elizabeth Jane Cochrane, à laquelle Virginie Ollagnier et Carole Maurel consacre une bande dessinée. Née en 1864 en Pennsylvanie, elle perd son père très jeune et sa mère se retrouve sans ressource avec plusieurs enfants à charge. Elizabeth est destinée à devenir demoiselle de compagnie mais elle aime écrire et refuse son destin pour se lancer dans le journalisme, un rôle alors dévolu aux hommes et à eux seuls. Les rédactions de l'époque sont remplies de mâles qui fument le cigare les pieds sur le bureau et picolent en se racontant des blagues salaces. Alors lorsqu'ils voient débouler cette jolie jeune femme, ils rigolent et ne la prennent pas une seconde au sérieux. Mais à force de persuasion et surtout de talent, la jeune femme va réussir à se faire une place dans ce milieu macho et surtout à imposer sa marque, le journalisme d'investigation. La bande dessinée raconte comment elle va infiltrer un asile pour femmes afin d'y décrire les conditions de vie de ces pauvres malheureuses. Elle n'hésite pas à se faire passer pour folle elle-même et va passer dix jours dans ce lieu horrible où les femmes, souvent celles qui ont des revenus modestes et dont les familles se débarrassent, sont battues, affamées, violées dans l'indifférence générale. A peine sortie de l'enfer, Nellie Bly s'empresse de révéler les choses, son article fait scandale et va permettre de mener une vraie réforme sur ces asiles d'aliénés. Pendant toute sa carrière, Nellie s'attachera à la cause féminine, enquétant notamment dans une usine pour y dénoncer les conditions des ouvrières. 

Virginie Ollagnier au scénario et Carole Maurel au dessin rendent hommage à cette femme courageuse et audacieuse, une avant-gardiste. On a particulièrement apprécié les passages oniriques où la folie dresse ses tentacules autour des pensionnaires... Une BD à lire d'urgence !

"Nellie Bly" de Virginie Ollagnier et Carole Maurel, Glénat, 22€

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog