Le DVD de la semaine : Maria Montessori

Le DVD de la semaine : Maria Montessori
Le DVD de la semaine : Maria MontessoriLe DVD de la semaine : Maria Montessori

Le pitch : En 1892, Maria Montessori, une jeune femme issue de la bourgeoisie entre à la faculté de médecine de Rome malgré l'hostilité ambiante et les préjugés sexistes de l'époque. Elle est la première femme à réussir cet exploit et se révèle très douée. Remarquée par le Professeur Montessano qui s'occupe de psychiatrie infantile, elle travaille comme assistante dans sa clinique et s'intéresse aux enfants déficients. Lorsque Montessano qui est devenu son amant, rompt avec elle pour épouser une femme d'une famille plus en vue, elle démissionne et décide de se consacrer à la pédagogie. Ses méthodes révolutionnaires qui privilégient le bien être des enfants vont remporter un succès international...

Ce que j'en pense : Comme tout le monde, j'avais entendu parler des Ecoles Montessori mais j'étais loin d'imaginer qu'une femme se cachait derrière ce patronyme, et quelle femme! Ce long métrage en deux parties retrace un destin exceptionnel, celui d'une combattante, qui, dès le départ a dû affronter moults obstacles et préjugés pour s'imposer. A une époque où les femmes n'ont droit à rien, elle fut une pionnière dans bien des domaines : première femme à rentrer à la faculté de médecine en Italie, première femme à devenir diplômée de médecine etc... Faisant toujours face aux quolibets et à la jalousie de ses confrères masculins, elle aurait pu connaitre une carrière exceptionnelle comme médecin si son amant ne l'avait contraint à changer de voie. Lorsque Maria tombe enceinte de ce confrère médecin, il lui confisque pour ainsi dire son enfant car comme la loi de l'époque l'y autorise, la mère n'a aucun droit sur le bébé. Maria devra donc accepter la mort dans l'âme de voir son fils confié à une autre et pendant toute la jeunesse de ce dernier, elle ira lui rendre visite en lui cachant sa véritable identité... Autant dire que Maria Montessori est une femme d'un courage immense, une résiliente qui, faute d'avoir pu fonder une "famille normale", va dédier sa vie aux enfants et à l'enseignement. Sa méthode, révolutionnaire et controversée au début, consiste à encourager le développement personnel de chaque enfant, à le traiter avec respect, pas de fessées, pas de punition, à privilégier le dialogue. Par exemple, lorsqu'elle crée sa première classe, elle reproche aux écoles des tableaux trop haut, faits pour les maitresses et non pour les écoliers. Aujourd'hui, sa méthode est répandue dans le monde entier mais l'ironie du sort, c'est que Maria Montessori l'avait créée pour les familles défavorisées, alors qu'aujourd'hui, les écoles Montessori sont des écoles de riches privilégiés...

 

"Maria Montessori" de Gianluca Maria Tavarelli avec Paola Cortellesi, Saje Distribution, 19,99€

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog