La BD de la semaine : How I live now

La BD de la semaine : How I live now

Dans un futur proche, tandis qu'une Troisième Guerre mondiale menace d'éclater, la jeune Daisy est envoyée par son père chez sa tante en Angleterre. Officiellement, pour la mettre à l'abri, dans la campagne anglaise, officieusement, parce que l'adolescente s'entend très mal avec sa jeune belle-mère... Solitaire et dépressive, Daisy souffre d'un profond mal-être et se reproche la mort de sa mère, décédée en lui donnant naissance. Mais son arrivée chez ses cousins va l'aider à s'épanouir. Auprès de Piper, la petite dernière et de ses trois frères, Daisy s'ouvre enfin et apprend la légèreté. Surtout auprès d'Edmond, un gamin espiègle avec lequel elle semble étrangement connectée... Bientôt, alors que la guerre fait rage, les deux cousins ne peuvent réfréner leur amour...

 

Adaptée d'un roman de l'Américaine Meg Rosoff, cette superbe BD se distingue d'abord par son histoire pleine d'étrangeté et de poésie, tout en étant très actuelle. Le contraste entre le contexte politique anxiogène et les scènes bucoliques de toute la première partie participe largement de cette atmosphère particulière. On entre immédiatement en empathie avec Daisy, on souffre avec elle, on suit ses errances, ses doutes, ses peurs... à tel point qu'on en oublierait presque l'aspect incestueux de l'histoire d'amour, la guerre mondiale brouillant tous les repères. Il faut saluer aussi le talent de la dessinatrice Christine Circosta qui sert merveilleusement le propos avec un trait aérien, un style toute en finesse et des couleurs sublimes. Les coquelicots, omniprésents au début de la BD sont comme autant de rappel de la fragilité de la vie et préfigurent les taches de sang du carnage à venir... Une histoire forte de résilience, parfois dure et cruelle, à conseiller à partir de 12/13 ans.

 

 

"How I live now" , Glénat, dessins de Christina Circosta, adaptation de Lylian, d'après l'oeuvre de Meg Rosoff, 19,50€

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog