Compartiment 6, le film à découvrir

Compartiment 6, le film à découvrir

De quoi ça parle : Laura, une jeune étudiante finlandaise part à Mourmansk pour y voir les pétroglyphes, des sculptures vieilles de plusieurs millions d'années, un trésor archéologique qu'elle a étudié en cours et qui la fascine. Elle se retrouve obligée de cohabiter pendant 3 jours dans une cabine-couchette avec Ljoha, un Russe brut de décoffrage qui picole, fume comme un sapeur et l'agresse verbalement. Mais peu à peu, les rapports vont se dégeler...

Ce que j'en pense : Grand Prix ex-aequo au Festival de Cannes 2021, ce film convie le spectateur à une aventure singulière. Est-ce parce qu'il est le fruit d'une co-production russe, finlandaise, allemande et estonienne que "Compartiment 6" est aussi unique ? En tout cas, il ne ressemble à aucun autre. A commencer par cette scène d'ouverture où l'on entend "Voyage voyage" de Desireless chez des bobos arty russes. Nous sommes dans les années 90 dans une Russie en pleine pérestroïka où les habitants ont du mal à s'adapter aux réformes économiques et sociales lancées par Gorbatchev. Dans un monde en pleine mutation qui freine des quatre fers et s'accroche à ses traditions, un pays où tout le monde doit suivre le mouvement même s'il n'y comprend rien. Voilà pour le contexte. On pense partir pour un road movie, un train movie plutôt, mais la rencontre entre Laura et Ljoha va déjouer tous nos pronostics. Entre eux, c'est d'abord le choc des cultures, puis la lutte des classes. Lui est intrigué par cette jeune étrangère qu'il prend pour une pimbêche et qu'il imagine inaccessible, à mille lieues de son quotidien. Il va tenter de l'impressionner avec ses manières balourdes mais sous la rudesse du gars, on sent peu à peu poindre des faiblesses, une pudeur qui le fait se tenir à distance de Laura. Attraction, prudence, le duo va jouer au chat et la souris pendant tout le voyage et sur leur route, il y aura une mémé philosophe, un Finlandais baba cool, une contrôleuse de train mal embouchée, des tentations, un hôtel miteux, des litres de vodka et peut-être .... les fameux pétroglyphes promis au départ. Le Finlandais Juho Kuosmanen filme bien les hésitations, les non-dits et les réserves de ses deux personnages, leurs doutes, leurs espoirs, leurs reculades. Porté par deux acteurs excellents, Seidi Haarla et Youri Borissov, il signe un film plein de délicatesse et d'émotion contenue. Une belle curiosité à découvrir !

 

"Ce n'est pas la destination qui compte, c'est le voyage" Jack London

 

DVD "Compartiment 6" de Juho Kuosmanen avec Seidi Haarla et Youri Borissov, Blaq out, 19,99€

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog