Marghe se met à nu dans son 1er album, Alefa

Marghe se met à nu dans son 1er album, Alefa

Souvenez-vous en février 2021, on découvrait aux auditions à l'aveugle de The Voice une jeune femme brune cachée derrière des lunettes trop grandes, reprenant  "Donne-moi ton coeur" de Louane et faisant se retourner les quatre coaches de l'émission. Marghe avait choisi de rejoindre l'équipe de Florent Pagny. Discrète au départ, la jeune femme ne faisait pas partie des favorites d'emblée mais s'était révélée au fil des étapes, physiquement comme vocalement, générant une communauté de fans au fil des émissions par la puissance de sa voix et sa sensibilité. Aussi à l'aise sur Aretha Franklin que sur du Dua Lipa, la jolie malgache avait conquis les coeurs jusqu'à la finale, remportée très largement à 68 % des voix.

Son premier album est intitulé Alefa, un cri de guerre qui signifie "Allez!" en malgache et il reflète ses diverses influences, sa culture musicale, produit d'une enfance malgache auprès d'un père bassiste dans un groupe de rock qui lui fit découvrir Zucchero et d'une tante maternelle, mannequin et chanteuse connue à Madagascar sous le nom de L Saphira, qui  s'est notamment produite en première partie de Jimmy Cliff. De cette héritage, Marghe a créé un album de world music coloré et inspirant, chaleureux et métissé, en français, anglais et malgache. La jeune femme a co-écrit toutes ses chansons qu'elle considère comme autobiographiques et a fait appel à deux réalisateurs, Jim Bauer, son co-finaliste et Eddy Pradesh qui travaille avec Hoshi. Après le premier single "Nouvelle vie", plein d'énergie, Marghe persiste et signe dans la positivité. "Je sais où je vais, j'ai pris mes billets, je suis prête à m'envoler" chante-elle dans le magnifique "Va là-bas". "Au bout du monde "et "Resart the game" expriment également son étonnante vitalité, sa force motrice, son insatiable besoin d'aller toujours de l'avant. Si Marghe excelle dans ce registre, on l'aime encore plus sur les titres plus mélancoliques tel "Nous deux", une sublime ballade amoureuse ou "Vanille", chronique d'une rupture tout en délicatesse. Entière et sincère, Marghe se dévoile totalement dans "Hyper" qui raconte son hypersensibilité, sa fragilité. 

Alefa, Marghe, 15,99€

Disponible dès le 26 août

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog