Angelina Jolie donne la papatte

OK, vous voulez connaître le secret de ma pose fabuleuse aux Oscars ? Vous êtes encore sous le choc ? Comme je vous comprends, moi-même, je me fascine parfois. Pourtant, c’est parti de rien, je vous assure, un peu comme le scénario de mon film « Au pays du sang et du miel » (toujours à l’affiche), griffonné sur un coin de table, dans le fond de la classe de Shiloh. D’abord, j’ai eu cette intuition, géniale j’en conviens, d’une cuisse galbée et offerte, blanche sur fond noir. Une vision, un flash, suivi de terribles maux de tête et nausées. Puis, très vite, dans un état second, j’ai griffonné la robe, un truc tout simple en velours noir avec une fente comme une plaie béante, et j’ai envoyé les instructions à Vert-Sachet, mon couturier préféré. Le soir venu, j’ai sublimé ma féminité avec un soupçon de make-up et j’ai juste pris la pose de la fille qui attend le bus, cool, dégagée, la main sur la taille. The girl next door, quoi.

Angelina Jolie donne la papatte
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog