Kate Middleton : « l’accouchement si je veux ! »

Leave me alone ! Mais lâchez-moi le tea bag, je ne vous dirai rien sur la date de la royale livraison ! J’accouche quand je veux si je veux, OK ! D’ailleurs, j’ai plus trop envie là, je m’amuse trop à voir les photographes sur leurs escabeaux devant la clinique. Imminent ? Pas imminent. Imminent ? Pas imminent. Je serre les cuisses, c’est trop drôle ! Finalement, je pense que je ne vais pas la laisser sortir. Oops ! J’ai dit « la » ? Je voulais dire la nurse ! Vous voulez que je vous raconte comment ça se passe en ce moment ? Eh bien, il y a un majordome en redingote, le sosie d’Anthony Hopkins dans « Les vestiges du jour », qui vient tous les jours avec sa règle et qui mesure mon col, selon l’étiquette. C’est comme les assiettes, il faut que tout soit au cordeau, à distance réglementaire. S’il n’a pas le bon chiffre au millimètre près, je n’ai pas le feu vert et je les garde pour moi. Oops ! J’ai dit « les », je voulais dire, je garde mes réflexions pour moi ! Aujourd’hui, Queen Mum est venue dans ma chambre m’apporter, je cite, « une infusion souveraine pour apaiser les douleurs de l’enfantement. A utiliser une heure après les premières contractions, à la place de la royale péridurale ». Je lui ai dit « Fuck off Granma ! » parce que je suis pleine d’hormones princières et que ça me donne tous les droits. Aaaa ? Attendez, je sens un truc là, ça y est, ça monte…. Ah non, c’était un royal gaz. Désolé, je n’ai pas pu m’en empécher !

Kate Middleton : « l’accouchement si je veux ! »
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog